Assurance malussée : quelle incidence sur le prix de mes cotisations ?

Les règles de calcul du malus auto répondent à des normes particulières. Le principe du malus et du bonus a été instauré pour augmenter la vigilance des conducteurs au volant. En cas de sinistres, votre prime d’assurance risquera une augmentation. Une baisse de prix est aussi envisageable si vous n’effectuez pas de sinistres au cours d’une année complète.

Comprendre les règles de calcul du malus auto

Le malus peut avoir des impacts directs sur les questions de prix. Des règles de calcul existent pour comprendre la baisse ou l’augmentation au niveau du prix de votre assurance. Il est important de savoir que l’assurance auto malus est le fruit de votre comportement en tant que conducteur. Si vous réalisez plusieurs sinistres, il est sûr que votre prime sera à la hausse. Si vous réalisez un accident responsable, il y aura une majoration de 25% sur vos cotisations. Le coefficient de 1.25 sera appliqué, peu importe votre compagnie d’assurance. Ce principe est imposé par la législation. Vous devez être très vigilant lors de votre conduite afin d’éviter les désagréments et les mauvaises surprises. Vous ne serez pas malussé et vos charges n’augmenteront pas.

Tout savoir sur l’assurance malussée

Même si vous décidez de changer de compagnie, l’assurance auto malus vous suivra toujours. En effet, les sinistres et les accidents responsables feront l’objet d’un enregistrement. Toutefois, il est nécessaire de noter qu’il est possible d’évoluer en tant que conducteur malussé en souscrivant en ligne sur le site https://www.assuranceendirect.com/. Il est tout à fait possible de réduire vos malus. Il vous suffit de réaliser un an sans sinistre. Vous profiterez d’une réduction de 5% au niveau de votre coefficient. Dans ce cas, le prix de votre cotisation connaîtra une légère baisse.

Conséquence du malus sur le prix de vos cotisations

L’importance de l’assurance auto malus raisonne sur les cotisations à payer. Si vous continuez à cumuler des sinistres, vous serez sanctionné au niveau des paiements. Le calcul sera mis à jour chaque année. Vous pouvez ainsi faire l’objet d’une réduction ou d’une augmentation. Si vous ne réalisez pas d’accidents, vous serez bonifié. Dans le cas contraire, un malus sera appliqué. Tous les sinistres ne peuvent pas être cumulés dans le cadre d’un malus. Il n’est pas possible de remettre à zéro votre coefficient sans passer par des efforts de votre part. Dans certains cas, il est nécessaire de réaliser plusieurs années sans sinistres.